A partir de quel moment puis-je passer le test d’aptitude pratique?

Le stagiaire est admis au test d’aptitude pratique dès lors qu’il a accompli son stage de manière satisfaisante. 
 
En pratique, le stagiaire peut passer le test d’aptitude pratique à l’issue des 200 jours de stage prestés au cours d’une période de 12 mois au moins et pour autant que le service Stage ait reçu les documents suivants:
  • les 2 rapports étayés par des pièces qui attestent d’activités réalisées pour le compte du maître de stage (courriers, mails, descriptifs de biens, mandats, conventions, PV d’AG, etc.) ;
  • les preuves de la rémunération ( = les factures) ;
  • le formulaire d’évaluation de fin de stage complété et signé par le maître de stage ;
  • l’attestation de réussite des modules e-Learning ;
  • le formulaire de rapport de stage signé par les deux parties (à joindre systématiquement lors de la remise de chaque rapport) ;
  • une attestation d’affiliation (=intitulé du document demandé) récente (ne datant pas plus de 3 mois) à une caisse d’assurances sociales pour  travailleurs indépendants
 
Par ailleurs, pour être admis à présenter le test d’aptitude pratique de fin de stage, le stagiaire doit être en ordre de cotisation IPI.
 
Le service Stage, après avoir contrôlé si toutes les obligations exigées pour l'accomplissement du stage sont bien remplies, soumet le dossier à la Chambre exécutive pour admission au test d’aptitude pratique de fin de stage.
27 février 2018