Puis-je ouvrir mon agence ?

Depuis le 26 avril 2021, les commerces dits « non-essentiels » peuvent ouvrir sans rendez-vous. Cela signifie donc que les bureaux de courtage peuvent à nouveau recevoir librement des clients sans rendez-vous préalable mais sous de strictes conditions. Les syndics sont considérés comme prestataires de services essentiels, rien ne change donc pour eux. La tenue d’assemblées générales en présentiel est à nouveau autorisée depuis le 9 juin, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur suivant un nombre limité de personnes (maximum 50 personnes). Cette limitation de personnes passera à maximum 100 à compter du 25 juin 2021. Les règles sanitaires en vigueur doivent être scrupuleusement respectées, telles que :

  • garantissez une distance de 1,5 mètre entre chaque personne (veillez à organiser l'assemblée générale dans une salle suffisamment grande) ;
  • assurez-vous du respect du port du masque ;
  • privilégiez la venue d'une seule personne par lot ;
  • assurez une bonne aération.

Les agences immobilières doivent tenir compte de ce qui suit :

  • une distance de 1,5 mètre doit être garantie entre chaque personne ;
  • le port du masque est obligatoire ;
  • les produits nécessaires à l'hygiène des mains doivent être mis à disposition et des mesures d'hygiène nécessaires doivent être prises pour désinfecter régulièrement l'établissement et le matériel utilisé ;
  • une personne de contact doit être désignée et rendue publique afin que les consommateurs et les membres du personnel puissent signaler une éventuelle contamination par le coronavirus COVID-19 en vue de faciliter le contact tracing ;
  • une bonne aération doit être assurée ;
  • l’entreprise informe clairement et de manière visible sur les mesures de prévention en vigueur et fournit au personnel un formation adéquate.

Il est par ailleurs important de respecter le guide sectoriel et les mesures sanitaires à tout moment ! En outre, le télétravail est obligatoire sauf si la nature de la fonction le rend impossible. Depuis le 9 juin, il est possible de planifier des moments de retour sous respect d’une série de règles. Ainsi, il est notamment prévu ce qui suit :

  • Maximum un jour ouvrable par semaine par personne ;
  • Par jour, maximum 20% de ceux pour qui le télétravail à domicile est obligatoire peuvent être présents simultanément dans l’unité d’établissement ;
  • Pour les PME occupant moins de dix personnes, maximum cinq personnes parmi celles pour qui le télétravail à domicile est obligatoire peuvent être présentes simultanément dans l’unité d’établissement ;
  • Les personnes ne peuvent pas être obligées de participer à ces moments de retour ;
  • Les personnes doivent recevoir des instructions préalables sur toutes les mesures à prendre pour assurer que le retour se déroule en toute sécurité ;
  • Les personnes doivent être informées qu’elles ne peuvent en aucun cas revenir sur le lieu de travail si elles se sentent malades, présentent des symptômes de maladie ou se trouvent en situation de quarantaine ;
  • L’employeur ne peut pas y lier la moindre conséquence pour ses travailleurs
11 juin 2021