Pas de lockdown, mais bien un durcissement des règles ! Qu’impliquent-elles pour vous ?

Ce mardi 17 mars, le Conseil national de Sécurité a annoncé de nouvelles mesures. SI la Première ministre n’a pas parlé de « lockdown », les mesures sont bel et bien renforcées. Les citoyens sont tenus de rester chez eux en vue d’éviter un maximum de contacts avec le monde extérieur. Sont uniquement autorisés les déplacements nécessaires (pharmacie, banque, ravitaillement...) ainsi que ceux pour aller travailler. Il est également possible de sortir, mais seulement avec un membre de la famille ou un ami. Il est indispensable de garder vos distances !

Les entreprises – quelle que soit leur taille - sont tenues d’organiser le télétravail pour toute fonction où cela s’avère possible et ce, sans exception. Les commerces non-essentiels doivent quant à eux fermer jusqu’à nouvel ordre. En d’autres mots, les agences immobilières devront garder porte close la semaine et le weekend. Mais cela ne signifie pas que vous ne pourrez plus travailler ! Vous pouvez continuer à traiter de chez vous les dossiers, les mails, etc. En revanche, vous n’avez plus le droit d’effectuer des visites, états des lieux … en somme tout ce qui implique des contacts avec d’autres personnes. Ces mesures sont également valables pour les syndics.

Ces nouvelles règles entrent en vigueur ce mercredi 18 mars à partir de midi jusqu'au 19 avril au moins !

Nous nous doutons bien que vous aurez d’autres questions relatives à vos contrats en cours ou encore aux délais légaux. Nous faisons nos recherches afin de pouvoir vous apporter une réponse juridique. Nous comprenons vos préoccupations et vous informerons dès que possible !

 
30 mars 2020