Je suis syndic : quelles mesures dois-je prendre suite au lockdown entré en vigueur le 2 novembre ?

Le nouvel arrêté ministériel portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 a été publié au Moniteur belge le dimanche 1er novembre.

Après analyse, nous pouvons vous communiquer les obligations et recommandations suivantes qui s'appliquent à notre secteur :

  • Les bureaux des syndics peuvent rester ouverts, mais l'organisation des assemblées générales physiques de copropriété est interdite ;
     
  • Le télétravail à domicile est obligatoire  pour tous les membres du personnel, sauf si c’est impossible en raison de la nature de la fonction, de la continuité de la gestion de l’entreprise, de ses activités ou de ses services.

Il est par ailleurs important de respecter le guide sectoriel et les mesures sanitaires à tout moment !

 

Le 27 novembre, le Comité de concertation s’est à nouveau réuni et a décidé d’un assouplissement progressif des mesures tendant à lutter contre la propagation de la Covid-19.  L’arrêté ministériel du 28 novembre 2020 a été publié au Moniteur belge. Il a été décidé que les commerces non essentiels, dont font partie les agences immobilières, pourront rouvrir à partir du 1er décembre, et ce, sous de strictes conditions.

 

Les syndics sont considérés comme prestataires de services essentiels. Les décisions prises par le Comité de concertation de vendredi ne changent donc rien pour eux mais il va de soi qu’ils doivent également suivre les dispositions strictes prévues par l'arrêté. La tenue d’assemblées générales en présentiel reste interdite jusqu’à nouvel ordre.

08 décembre 2020