M. Yves Van Ermen, président de l'IPI, au micro de Télé Bruxelles

Un syndic radié pour escroqueries

Mercredi 18 novembre 2015

L’Institut ne badine pas avec les syndics indélicats ! Un syndic en a fait les frais puisqu’il a été radié de l’IPI pour non-suivi de décisions des assemblées générales, perception de commissions occultes et des problèmes de comptabilité.

La Chambre d’appel de l’IPI vient de confirmer cette décision de radiation (mais par défaut, ce qui signifie qu’une opposition est toujours possible). Saisi lui aussi, le Parquet devrait le convoquer en Chambre du conseil du Tribunal de première instance de Bruxelles. S'il y a suffisamment d'indices, cette dernière décidera si le syndic doit être cité à comparaître devant le tribunal correctionnel.
 
Dans le reportage diffusé sur Télé Bruxelles le 3 novembre 2015, le Président de l’IPI, Yves Van Ermen, a souhaité s’exprimer (contrairement au syndic), suite à l’intervention d’un copropriétaire habitant une des copropriétés gérées par le syndic et qui avait constitué un dossier. Cette personne s’inquiétait de voir ses charges augmenter et de ne pas recevoir de réponses à ses questions.

Comme le souligne le Président de l’IPI, M. Yves Van Ermen, dans le reportage : « Depuis 2010, l’Institut a radié 15 syndics et suspendu 37 pour malversations. » En effet, les Chambres de l’IPI sont intransigeantes vis-à-vis de syndics impliqués dans des faits graves avérés.