27 faux agents immobiliers écartés depuis le début de l'année

27 faux agents immobiliers écartés depuis le début de l'année

Mercredi 18 octobre 2017

Sur les trois premiers trimestres de l’année, l’IPI a déjà obtenu 27 jugements positifs à l’encontre de personnes exerçant la profession d’agent immobilier sans en avoir le droit.

C’est 8 de moins que l’année passée (35) mais c’est plus que les deux années précédentes. En 2014, sur la même période, 19 condamnations avaient été prononcées et en 2015, il y en avait eu 13. 

A ce jour, 33 dossiers pour exercice illégal de la profession sont en cours auprès des différents tribunaux de commerce ou correctionnels du pays.
29 actions judiciaires ont été entreprises par l’IPI depuis le 1er janvier 2017.

Et le travail du Département Dépistage de l’IPI se poursuit avec la même intensité en ce 4ème  trimestre. Par exemple, tout récemment, les détectives de l’Institut ont ouverts 15 nouveaux dossiers suite à leur inspection de Second home, le salon dédié aux résidences secondaires qui se tenait à Bruxelles fin septembre. 

Bien sûr, un dossier ouvert ne mène pas toujours aux tribunaux car il peut y avoir des accords de régularisation avec les illégaux avant d’aller en justice.

Mais l’IPI continue de veiller activement à ce que la réglementation d’accès à la profession d’agent immobilier soit respectée.